Bannière entête

Monter au Haras

paru le 21/09/2011

Le Haras du Passage est une association loi 1901 : son objectif est de rendre accessible la pratique de l'équitation

  • dans des installations de qualité : à voir sur le lien des "infrastructures équestres"
  • avec les poneys du haras, mais aussi avec son propre cheval : à découvrir sur la page "chevaux et poneys du Haras"
  • avec un encadrement qualifié (diplômes BPJEPS et ATE) et un suivi pédagogique personnalisé
  • pour se faire plaisir, pour le plaisir d'apprendre, pour découvrir de nouvelles  "disciplines" , en sécurité
  • pour valider ses progrès en passant les diplômes de la FFE dans plusieurs disciplines, dès que l'enfant a atteint le niveau requis (équitation classique et pleine nature, randonnée, voltige, attelage... - nombreuses sessions d'examen chaque année))
  • dans le respect du poney et de son environnement : voir les pages de "la vie au Haras"

C'est grâce à la participations des bénévoles qu'il est possible de proposer des reprises en effectifs réduits à 5 à 6 cavaliers maximum : ainsi les apprentissages se font dans des conditions d'individualisation et de sécurité rares. L'intégralité des revenus de l'association est consacrée aux soins des poneys et aux équipements du poney-club.

Les poneys sont polyvallents et éduqués pour convenir aux enfants débutants et confirmés : pour leur confort et leur bien-être ils vivent en groupe, au pré. Ils sont régulièrement travaillés, mais sans excès, et bénéficient de temps de pause entre les reprises : ainsi ils gardent la fraîcheur  et la personnalité de poneys de propriétaires.


 

Reprises : 3 groupes de niveau - 6 cavaliers maximum en moyenne garanti jusqu'à la fin de l'année scolaire - 10 cours par trimestre

1 ) groupe Galop 1-2  pour les cavaliers qui préparent les Galop 2 et 3

2 ) groupe Galop 3-4 pour les cavaliers qui préparent le Galop 4 et 5

3 ) groupe G3 et G4 pour les cavaliers qui préparent les Galops 4 et 5

 
Pensez aussi à consulter la page Facebook du haras du passage pour connaître toutes les nouvelles du haras au jour le jour.

Autres activités : stages, randonnées, ateliers, chantiers bénévoles, fêtes, challenges internes et animations toute l'année pendant les vacances scolaires et le dimanche.

=> pour certaines activités les horaires ou le nombre de participants sont parfois modifiés (par exemple : stage attelage => 2 ou 3 meneurs maximum)

  • Stages : ils sont organisés pendant les vacances scolaires et permettent de se perfectionner, de préparer un examen ou une compétition
    • voltige
    • attelage
    • éthologie - équifeel - agility
    • équitation Pleine Nature
    • compétitiion : CSO - CCE - Dressage - TREC
    • westerner
    • découverte : équifun, pony-games, tir à l'arc, polo
    • techniques : secourisme équin, maréchalerie de secours, bourrellerie
  •  Randonnées : de 2 heures à 6 heures à poney -  elles sont organisées pendant les vacances scolaires, pour les cavaliers qui préparent leurs Galops Pleine Nature et / ou les Brevets de Cavaliers de Tourisme Équestre. Les journées sont enregistrées dans le carnet de randonnée du cavalier.
  • Chantiers : pour aider l'association, les bénévoles sont invités à participer à différents chantiers (le but est toujours d'améliorer le confort des poneys ou des cavaliers)

 

 => les stages, randonnées, chantiers et ateliers sont annoncés sur la page Face Book du haras du passage et affichés au poney-club

  •  Concours : Challenge - Division Club - Division Poney
    • Challenge d'hiver : dès le Galop 2 (parcours de croisillons)... jusqu'au Galop 7 (épreuves 1m), pour se préparer aux compétitons officielles dans un bon état d'esprit pédagogique
    • CSO : soit en Club soit en Ponam, dès le niveau Galop 2
    • CCE et Dressage : soit en Club soit en Ponam, dès le Galop 2

 

Examens : au Poney-Club on peut préparer et valider

  • ses diplômes Poney (Bronze, Argent et Or)
  • ses Galops de Cavalier (1 à 7)
  • ses Galops de Pleine Nature (1 à 7)
  • ses Galops de Voltige (1 à 4)
  • ses Savoirs d'Ethologie
  • ses Galop d'Attelage (1 à 4)
  • ses Galops de Westerner(1 à 4)
  • ses Brevets de Randonneur et de Meneur
  • ses Certificats de Connaissance (Maréchalerie de premier secours, Secourisme Équin, Topographie et Orientation, Matelotage)

 

 

La sécurité

paru le 21/07/2011

Le respect des règles de sécurité est incontournable : elle concerne les cavaliers mais aussi les poneys.

  • aller chercher le poney au pré : préparer le licol avant d'entrer dans le pré et marcher vers lui doucement mais franchement, vérifier que le licol est bien ajusté et attendre que tout le monde soit prêt avant de sortir un par un, en ouvrant bien grand le portail et en passant en premier. Il faut toujours garder un oeil sur les autres poneys du groupe et refermer le portail aussitôt que le poney a passé ses fesses. Au Haras les poneys ont l'habitude de passer les portails en déplaçant bien leurs hanches pour pivoter autour du cavalier.
  • ramener un poney au pré : une fois le portail franchi et refermé, il suffit d'oter le licol. Quand on est plusieurs : soit on rentre un par un et on lâche son poney au fur et à mesure, soit on rentre tous et dans ce cas il faut s'attendre les uns les autres pour lâcher tous les poneys en même temps. Dans tous les cas il faut garder un oeil sur ce que font les autres poneys du groupe.
  • entrer et sortir d'un boxe, circuler avec son poney dans le couloir des écuries : ouvrir assez grand pour que le poney ne se cogne pas aux montants et bien refermer derrière soi. Faire attention s'il y a des poneys à l'attache dans le couloir des écuries (il ne faut pas passer derrière sans prévenir - quand c'est possible il faut faire pivoter les fesses du poney à l'attache, pour les placer le long du mur) et ne pas rester trop près des boxes occupés car les chevaux sortent la tête pour regarder ce qui se passe.
  • mener le poney en main jusqu'à l'aire de pansage : se placer sur le côté gauche du poney en tenant dans la main gauche le bout de la longe qui ne doit pas traîner au sol. Bien regarder où on va et garder ses distances avec le poney qui est devant. Au Haras les poneys restent près de leur cavalier sans qu'on leur tire dessus avec la longe.
  • attacher le poney : vérifier que rien ne traîne dans l'aire d'attache, placer le poney à distance des autres et faire le noeud de sécurité. La longueur de la longe correspond à la longueur d'un bras et le point d'attache doit être au moins aussi haut que le garrot du poney pour éviter les prises de longes.
  • circuler autour du poney à l'attache : ne pas crier ni courir et ne pas passer derrière lui. Même si les poneys du Haras sont habitués aux enfants, il peut y avoir un évènement extérieur qui peut les surprendre.
  • pansage : bien rester sur le côté du poney et ne pas se glisser dessous. Il faut prévenir si on remarque une blessure. Après le pansage on range les brosses et on passe un petit coup de balais pour laisser l'endroit dans l'état où on aime le trouver.
  • harnacher le poney : vérifier que le matériel est propre et en bon état, bien l'ajuster et garder les étriers remontés (il ne faut pas hésiter à demander de l'aide). Les rênes doivent être maintenues (pommeau, étrivières, sous-gorge) pour ne pas glisser si le poney baisse la tête tant qu'il est à l'attache.
  • mener le poney en main jusqu'au montoir : passer les rênes par dessus la tête du poney et les tenir avant de le détacher, ne jamais les laisser traîner au sol. Bien regarder où on va et garder ses distances avec le poney qui est devant. Avant d'entrer dans l'aire de travail, vérifier s'il y a quelqu'un et toujours prévenir et demander l'autorisation d'entrer. Se placer à distance les uns des autres, sur la ligne du milieu, face à la porte, resangler et attendre l'autorisation pour monter.
  • monter : il faut porter sa bombe (et son gilet de protection), avec des chaussures ou des bottes à talon plat. Resangler, ajuster les étriers et monter, sans jamais lâcher le poney, puis attendre que tout le monde soit prêt avant de bouger.
  • règles de circulation dans les aires de travail : c'est le cavalier piste à main droite ou celui qui va à l'allure la plus vive qui a priorité. Il faut garder ses distances avec le poney qui précède et faire attention quand on se croise. Sur la piste, on fait bien rentrer le poney dans les coins.
  • en extérieur il faut en plus : il ne faut pas se doubler ni se laisser distancer. Il faut faire attention aux branches, aux ronces, aux fossés et aux clôtures qui peuvent être en barbelé. Il faut bien écouter les consignes et les répéter aux cavaliers qui sont derrière et ne peuvent pas entendre.  Il faut respecter le code de la route et  se méfier des voitures, et bien respecter les consignes pour traverser une route. Quand on croise des piétons, des vélos et chevaux inconnus il faut être au pas, se montrer poli et passer à distance. Il faut prévenir l'accompagnateur de tout problème le plus vite possible. Il ne faut pas laisser le poney boire ou manger n'importe quoi.
  • dans le Haras : il faut respecter les panneaux de consignes pour éviter les risques d'incendie et ne pas aller dans les hangars de stockage ni les ateliers. Il y a un panneau avec les numéros d'urgence et l'emplacement des trousses de secours (Club House et Manège).

 La sécurité c'est aussi :

  • être à jour de ses assurances : cavalier et/ou  responsabilité civile propriétaire
  • éduquer les poneys pour les rendre confiants et respectueux (voir l'album "travail des chevaux" )
  • des herbages entretenus (voir la page "conduite des herbages" ) : avec de bonnes clôtures, mais ni plantes toxiques (voir l'album dans la rubrique "le haras et son environnement" ), ni grosses pierres, ni gros trous
  • respecter les règles de prophylaxie, les quarantaines et la période d'acclimatation des nouveaux arrivants (voir la page "soins aux chevaux" )

Foire aux questions

paru le 24/05/2011

À quel âge mon enfant peut-il commencer l'équitation ?

Le Haras accueille les enfants en séances de découverte "baby poney", basées sur le jeux, dès l'âge de 3 ans, puis pour commencer les apprentissages les jeunes cavaliers sont accueillis à partir de 6 ans (parfois plus tôt, cela dépend des enfants).

Qu'est-ce-que le poney peut apporter à mon enfant ?

Le poney est un compagnon affectueux qui permet à l'enfant d'exprimer ses émotions et favorise ainsi son épanouissement. Il aide l'enfant à grandir en confiance et en autonomie, il devient peu à peu responsable au contact d'un animal vivant. La pratique d'un sport en plein air favorise l'panouissement physique et la pédagogie autour du poney rejoint et complète les apprentissages scolaires : respect des consignes, conscience du corps, sens de l'orientation, vie en groupe et amitié, respect de l'environnement...

L'équitation à poney est-elle dangereuse pour mon enfant ?

L'équitation comporte des risques, c'est vrai. C'est pour cela qu'un grand soin est appliqué au respect des règles de sécurité : pour l'encadrement, les structures équestres, les équipements de protection. L'enfant apprend à son rythme, en petit groupe, avec un poney éduqué et adapté à lui.

Quel équipement doit porter le cavalier ?

Pour commencer à poney : une bombe pour protéger la tête, un pantalon léger ou un jogging, avec des bottes de pluie ou des tennis suffiront. Le Haras fournira une bombe de prêt en cas d'oubli.

Ensuite il faudra prévoir un pantalon et des bottes d'équitation et un gilet de protection (il est vivement recommandé dès l'apprentissage du galop, et obligatoire au Haras quand l'enfant commence le saut d'obstacle).

Mon enfant est très grand, peut-il monter un poney à sa taille ?

Au Haras il y a de très grands poneys : même un adulte peut les monter. Ce sont la taille et la corpulence du cavalier, ainsi que son niveau d'équitation qui sont déterminants pour le choix du poney qu'il va monter. Et même les petits poneys permettent à l'enfant d'apprendre beaucoup (en pony-games on monte souvent sans selle pour aller plus vite quand il faut monter et descendre, et c'est plus facile avec les petits !)

Je veux inscrire mon enfant mais il n'y a plus de place :

Le Poney-Club tient à maintenir 5 cavaliers maximum par reprise : c'est une garantie de suivi personnalisé des progrès de l'enfant. De nouveaux horaires de reprises peuvent être créés en fonction des demandes : n'hésitez pas à en faire la demande.

Je ne vais pas pouvoir accompagner mon enfant pour sa leçon, comment faire ?

Les jeunes cavaliers du Poney Club habitent tous dans le secteur : le co-voiturage peut très facilement s'organiser, il vous suffit d'en parler et nous trouverons une solution.

Mon enfant a fait une chute et a très peur maintenant

Pendant la séance à poney, plusieurs ateliers sont proposés pour s'adapter à chaque enfant : s'il a peur, il pourra choisir sans se sentir obligé et retrouvera sa confiance.

Mon adolescent voudrait travailler avec les chevaux, comment l'aider dans ses choix ?

Les métiers autour des chevaux sont nombreux et les moyens d'y accéder aussi : le Haras vous propose une première approche avec des journées d'immersion qui lui permettront des découvrir la vie au Haras au quotidien. C'est important pour qu'il puisse se rendre compte que c'est un vrai travail où il se passe beaucoup de choses et ... que si on n'est pas toute la journée à cheval, s'en occuper apporte de nombreuses satisfactions. En complément  nous le rapprocherons des professionnels et des écoles du secteur (comme le Haras du Pin, la MFR de Vimoutiers, le CFA de Sées...).

Comment déposer une question ?

Il suffit de cliquer sur le lien "contact"

Powered byE2I sports